Foire aux questions

#strasbourgcapousse
Pourquoi ? : Foire aux questions

1. Pourquoi proposer un projet de végétalisation ?

Végétaliser les façades, pieds de mur et pieds d’arbres permet de développer la trame verte en ville, baptisée « Tissu naturel urbain » à Strasbourg. Celui-ci correspond à un maillage d’espaces verts ou de nature permettant le déplacement des espèces (faune et flore).

La végétalisation de la ville a bien d’autres intérêts :

  • Réduction des îlots de chaleur,
  • Réduction de la pollution aux particules
  • Création de lieux de convivialité
Qui ? : Foire aux questions

1. Qui peut faire une demande ?

Tout habitant strasbourgeois.

Concernant la végétalisation du bâti, il est nécessaire d’avoir un accord préalable du propriétaire ou de du conseil syndical.

2. Qui finance quoi dans le projet ?

La collectivité finance les travaux d’aménagement de l’espace public, l’espace à végétaliser deviendra un espace prêt à être planter.

La collectivité offre des graines et du lierre aux habitants qui le souhaite (dans la limite des stocks disponibles).

3. Qui s’occupe des travaux d’aménagements ?

La direction de la mobilité et des espaces publics et naturels gère la mise en œuvre et le suivi des travaux.

4. Qui entretien les plantations ?

Après réalisation des travaux d’aménagement réalisés par le service …, l’entretien incombe aux personnes ayant initié le projet.

5. Qui choisit les végétaux à planter ?

Le demandeur peut choisir des végétaux parmi une liste proposée par la ville de Strasbourg. Vous pouvez vous référer au guide Plantons local.

6. Qui étudie la demande ?

Les demandes seront étudiées par des représentants de la direction de la mobilité et des espaces publics et naturels et Direction de l’environnement et de l’espace public urbain puis proposées pour arbitrage à la commission Strasbourg ça pousse, présidée par Christel Kohler.

7. Qui valide mon projet ?

La commission Strasbourg ça pousse est chargée de valider les projets soumis par les habitants. Elle est composée de :

  • L’élue en charge de la nature en ville, Christel KOHLER
  • Des représentants des quartiers (direction de territoire) en fonction de la localisation des projets citoyens
  • Un représentant du service environnement
  • Un représentant du service des espaces verts et de nature, référant également pour l’aménagement de l’espace public
  • Un représentant du service Police du bâtiment
  • Un représentant du service éducation si projets en milieu scolaire
  • Architecte des bâtiments de France selon sa disponibilité
Quelle démarche ? : Foire aux questions

1. Comment peut-on faire une demande ?

Pour soumettre un projet, il vous suffit de remplir le formulaire disponible en ligne. Vous avez la possibilité d’y joindre des photos, dessins ou croquis du projet.

2. A quoi s’engage-ton lorsque l’on propose un projet ?

Vous vous engagez à assurer l’entretien de cet espace : arrosage, taille des végétaux si besoin, désherbage manuel, paillage…le tout sans pesticide !

3. Quels types de projets peut-on proposer ?

Vous pouvez végétaliser un pied de mur, une façade à l’aide plantes grimpantes ou encore un pied d’arbre.

Vous pouvez vous référer aux guides « Plantons local », « Guide de végétalisation au pied du mur », ou encore « Guide de végétalisation : verticales végétales ».

4. Quels sont les critères d’acceptation du projet ?

Les critères sont à la fois techniques et financiers :

  • Espace suffisant
  • Orientation adéquate
  • Maintien d’une largeur de circulation piétonne suffisante

Si le projet est jugé pertinent techniquement et économiquement, il devrait être validé par la commission dédiée.

5. Quel délai avant d’avoir une réponse ?

La ville de Strasbourg s’engage à apporter une réponse dans un délai de 3 mois pour les projets qui engendrent des travaux sur l’espace public.

6. Suis-je aidé dans ma démarche ?

Oui, des animateurs « Jardinage naturel » sont susceptibles de vous accompagner, notamment dans le choix de végétaux adaptés à l’espace, les distances de plantation et de répondre à vos questions.

Où ? : Foire aux questions

1. Sur quel type d’espace puis-je proposer un projet ?

Vous pouvez proposer des projets permettant de végétaliser les façades, les pieds de mur ou encore des pieds d’arbres.

Combien ? : Foire aux questions

1. Existe-t-il un nombre minimum de personnes pour proposer un projet ?

Non, une personne seule peut tout-à-fait initier la démarche. Cependant, pour des raisons pratiques (entretien et suivi des végétaux), il est préférable de mobiliser un petit groupe d’habitants.

Comment  ?
 : Foire aux questions

1. Quelles plantes peut-on/doit-on planter ?

Une liste de plantes à privilégier et des plantes interdites (invasives, toxiques…) vous sera transmise par les services de la ville de Strasbourg.

2. Puis-je planter en bac/en pleine terre ?

Il est toujours préférable de planter les végétaux en pleine terre (meilleur développement, résistance à la sécheresse et au gel…), cependant une plantation en bac est tout-à-fait possible. Néanmoins, elle demandera davantage de soin.

3. Quelle terre dois-je utiliser ?

Les services de la ville vous fourniront un mélange de terre végétale et de compost adapté à vos plantations.

4. Végétaliser ma façade : ça n’abime pas les murs ?

Non, les plantes grimpantes ne portent pas préjudice aux murs. Les plantes volubiles nécessitent un support pour se développer et ne laisseront donc aucune marque sur les murs. Les plantes à crampons (lierre, vigne par exemple), se fixent sur le mur mais sans fissurer ce dernier.

5. La végétalisation amène-t-elle de l’humidité ? Des insectes ?

Si les plantes permettent effectivement de réguler l’humidité de l’air et la température, elles ne causent toutefois aucun problème au niveau des murs eux-mêmes. Bien au contraire, elles permettent d’évacuer le trop-plein d’humidité au niveau des fondations.

6. La végétalisation amène-t-elle des insectes ?

Des insectes trouveront effectivement refuge dans les plantations, et c’est bien un des objectifs de cette démarche !

Certains s’abriteront des intempéries, d’autres viendront poloniser les fleurs ou dévorer les pucerons qui pourraient attaquer vos plantes !

7. Est-ce que végétaliser entraine beaucoup d’entretien ?

Le choix de plantes locales et rustiques, adaptées au sol et au climat ne nécessite que très peu d’entretien.

Et après ? : Foire aux questions

1. Est-ce que les plantes risquent de coloniser les trottoirs, la voirie ?

Les espèces plantées prendront peut-être quelques libertés, à vous (et vos voisins) de décider si vous leur offrez davantage d’espace.

2. Je ne peux plus m’occuper de mon espace végétalisé (manque de temps, maladie, voyage…), qui peut prendre le relai ?

Informez-en au plus vite les services de la ville et tentez de passer le relais à l’un de vos voisins.

Pour éviter ce cas de figure, il est préférable de former un petit collectif d’habitants.

3. Mes plantes sont malades ou attaquées par des insectes, que faire ?

L’utilisation de pesticides de synthèse est interdite en espace public. N’hésitez pas à contacter nos animateurs jardinage naturel qui sauront vous apporter les réponses adéquates à chaque de figure.

Vous pouvez aussi vous référer au Petit manuel du jardinage naturel

4. Des plantes sont mortes, puis-je replanter ?

Oui, en privilégiant les plantes recommandées et locales et en bannissant les invasives.